STRONK

CREATION 2012

De Pascal ARNAUD

 

"Assez ri ! Ça ne me fait plus rire ! Il est temps de passer à un autre registre, bande de créatures ! Ah ! vous êtes impatients de mettre les bouts ? De vous carapater ! De quitter le bourbier ! Admirable civisme ! Se tailler en douce, jouir d’un passe-droit, profiter de la sélection par l’argent, abandonner son pays quand il est dans la merde, oui la merde ! c’est la merde, et les rats quittent le navire, vous désertez le vaisseau de la nation, la nef de la patrie en danger, et tout ça pour grimper sans honte dans une barcasse qui pue le poisson pourri !… Il n’est pas blanc bleu le pitaine ! Et alors ? Je vous défrise d’y trouver mon compte ? Mais moi, c’est pas pareil ! Je ne suis que l’instrument de vos lâchetés, moi. C’est vous, les lâches ! Et puis je déteste les leçons de morale. Au fond je suis un modeste, moi, je reste humble devant la mission, qui est de servir un maître, je me prends pas pour le Diable ni le bon Dieu de bon Dieu ! Je le sais que je ne suis que l’exécuteur des basses œuvres, et d’ailleurs je rentre à peine dans mes frais.Ceci pour vous dire que je tiens mes engagements. Nous allons pouvoir appareiller bientôt.Seulement, je n’embarque que trois passagers !"

 


​La grève générale paralyse le pays.
Les transports maritimes entre le continent et l'île de Wintersee sont verrouillés depuis deux semaines. Seuls quelques bateaux bravent le blocus.

R a troqué sa vareuse de marin pêcheur contre celle de passeur.

C'est sur un embarcadère que la nécessité réunit Blute, Eden, Gargarine et Wispy...

Le lieu est clos, l'espace circulaire.
L'arène met en jeu le passeur sans scrupule et les clandestins pétris d'espoir.
L'un mérite-t-il plus que l'autre un avenir moins sombre ?
Et qui le décide ?
Qui décide de ce qui est juste ?
Qui décide de ce qui est moral ?
Et si les fous étaient nos garde-fous ?

 

Pièce énergique dans sa musicalité et son actualité sociale, STRONK est un huis-clos clandestin joué dans une scénographie circulaire.

Installée dans des lieux non dédiés au spectacle, la pièce plonge le spectateur dans un univers baroque et circassien, au plus proche de l'action.

Une partie à géométrie variable ("le choeur") est voué à être joué par un groupe d'habitant du territoire d'accueil.

Sur les saisons 2010/2011 & 2011/2012, la compagnie a créé le choeur sur trois territoires régionaux (Ruffec, Parthenay, Thouars) dans un vaste projet intitulé "Singulier(S)".

 

 

 

Production
 

Ce spectacle a été créé le 24 février 2012 au Palais des Congrès de Parthenay [saison AH?], en coproduction et en soutien avec l'Association Ah? (Parthenay), le Théâtre de Thouars, scène conventionnée, La Canopée de Ruffec, la Région Poitou-Charentes, le Département des Deux-Sèvres, la SPEDIDAM, le Pays Thouarsais, les communautés de communes du Saint Varentais, de l'Argentonnais et du Thouarsais.

 
 
Equipe artistique
 

Texte : Pascal ARNAUD
Mise en scène : Hélène ARNAUD
Composition musicale : Stéphane LEACH [Prix de la Critique 2008 « Meilleur compositeur de musique de scène » pour L’Orestie, mis en scène par Olivier PY]

Scénographie & construction : Ludovic BILLY, Paul BEAUDOIN
Création lumière : Pierre BAYARD, Boris PIN
Régie plateau : Patrick BRUNET
Ingénieur son : Gery COURTY
Interprètes : Julien PERIGNON, Fabien CASSEAU, Céline GIRARDEAU, David GRIMAULT, Catherine VAN HECKE

Crédits photos : Jean-Michel MONIN, Laurent ROUSSEAU, Elodie PROUST, Arnaud DARVILLE, Clémence CHARBONNIER, Jean-David IZAMBART et Ingrid JOUAULT, Corentin MICHAT

 
Copyright 2016 // Le Théâtre de l'Esquif // 05 49 35 73 94
Le Théâtre de l'Esquif est conventionné par la Région Nouvelle Aquitaine, le Département des Deux-Sèvres et la ville de Niort